Définition d'un feu de cheminée

Un feu de cheminée est un évènement qui résulte de la combustion des suies qui se sont ...

Définition d'un feu de cheminée

Définition d'un feu de cheminée

Un feu de cheminée est un évènement qui résulte de la combustion des suies qui se sont déposées sur les parois intérieures du conduit de cheminée ou du poêle. Ce type d'incendie peut atteindre des températures très élevées, de l'ordre de 1000 à 1100 degrés Celsius.

Comment éviter un feu de cheminée ?

Le ramonage du conduit de cheminée doit s'effectuer à raison de 2 fois par an, comme peuvent l'exiger certains compagnies d'assurance (attention à bien lire son contrat). Il a pour principale utilité de décoller les résidus de combustion accrochés aux parois.

Il est important de surveiller le tirage du conduit de cheminée ainsi que la combustion dans le poêle ou l'insert. Avant toute installation, il est recommandé de faire dimensionner votre installation par un professionnel.

Il convient également d'être vigilant quant à la qualité du combustible utilisé, privilégiez un bois sec qui a été stocké au moins pendant 2 ans comme du hêtre, du chêne ou de l'érable (évitez de préférence les résineux qui vont favoriser l'encrassement du conduit).

Comment détecter rapidement un feu de cheminée ?

La détection précoce d'un feu de cheminée demeure assez compliqué car il se déclare à l'intérieur du conduit, il est par conséquent invisible. Néanmoins, une fumée excessive noirâtre peut s'évacuer de la partie supérieure du conduit et, dans certains cas, par le poêle ou insert, ce qui peut provoquer un danger lié à la libération progressive de substances toxiques.

Tout feu de cheminée se caractérise également par une odeur spécifique, un ronflement anormal dans le conduit (similaire au bruit fait par un essaim d'abeilles), la chute de débris de suie (comme s'il neigeait des flocons noirs ou incandescents), des étincelles voire des flammes au débouché supérieur du conduit (voir photo d'illustration)

Il faut , conformément à la réglementation en vigueur (loi Morange de 2016), s'équiper de détecteurs de monoxyde de carbone qui offrent une protection optimale contre les feux de cheminée.

Comment éteindre un feu de cheminée ?

Afin d’éviter toute situation dangereuse, quand un feu de cheminée se produit, vous devez en premier lieu faire évacuer les personnes et animaux de la maison.

Il faut ensuite prévenir les services d'incendie en composant le 18. En attendant l'arrivée des secours, vous pouvez essayer d'éteindre le feu dans le conduit en jetant du sable ou du sel pour éviter la propagation de fumée dans l'habitation. N'utilisez jamais d'eau car elle se transforme immédiatement en vapeur et une accumulation de vapeur dans le conduit peut provoquer des fissures.

Fermez ensuite directement le clapet de la cheminée et le canal d'évacuation d'air du poêle et retirez tout matériel inflammable à proximité.

Mots clés : feu de cheminee

Réagir à l'article


* Nom :
* E-mail : (non publié)
   Site web : (Url du site avec http://)
* Commentaire :
Saisir le code :